Newsletter

Que faire à Okinawa en hiver ?

Okinawa est la destination parfaite pour se réchauffer après avoir passé un séjour sur les îles principales du Japon en hiver, où le froid hivernal peut mettre les voyageurs à rude épreuve.

Nous allons donc vous illustrer tout ce qu’il faut savoir pour se rendre à Okinawa et profiter un maximum de l’archipel en hiver.

 

De décembre à février, la moyenne des températures est de 17 degrés, mais le mercure peut monter jusqu’à 26 degrés ! Au minimum, les températures peuvent descendre jusqu’à 10 degrés au mois de janvier, ce qui n’empêche pas de pouvoir parcourir les îles sans manteaux, juste avec une veste.

La température de l’eau est plus chaude que la température extérieure : avec une moyenne de 23 degrés, les plus courageux pourront se baigner en maillot de bain. Pour ceux qui souhaitent faire de la plongée ou du snorkeling, les nombreuses boutiques proposant ces activités marines vous prêteront des combinaisons de plongée et autres vêtements qui vous protégeront des températures plus fraîches de la mer. 

 

Nous l’avions déjà évoqué dans un précédent article, mais venir à Okinawa en hiver sans participer à cette activité serait rater une chance unique de voir un spectacle magique et rare…

 

 

L’observation des baleines à bosse  :

Les baleines ne peuplent habituellement pas la mer tropicale d’Okinawa. 

Mais en hiver, elles viennent jusqu’à Okinawa pour donner naissance et élever leurs baleineaux, après avoir passé l’été dans les mers proches de l’Alaska.

Les plus chanceux pourront même voir les baleineaux jouer dans les vagues.

Les baleines se trouvent principalement dans la baie de Zamami, une île accessible depuis Naha en bateau. Cependant, il n’est pas nécessaire de prévoir une nuit à Zamami pour participer à cette activité magique :  de nombreuses agences proposant ces tours font partir leur bateau depuis Naha, la ville principale de la région. A partir d’environ 40€ par personne, certaines d’entre elles cherchent même le client en voiture depuis l’hôtel.

Il y a en moyenne 98% de chance de rencontrer des baleines pendant le voyage, si vous êtes dans les 2% de malchanceux, les agences s’engagent généralement à rembourser intégralement le prix de l’activité.

 

 

Période : de janvier à mars

 

 

Pour plus d’informations, vous retrouverez tout ce qu’il faut savoir sur les baleines et les circuits ici : https://www.visitokinawa.jp/information/whale-watching?lang=fr

 

 

 

Naminoue-gû :

 

 

Si vous vous intéressez aux traditions japonaises, vous connaissez sûrement les pratiques du nouvel an japonais.

Après une soirée en famille le soir du réveillon, les japonais se rendent généralement au temple dans les trois premiers jours de la nouvelle année. Les temples et les sanctuaires ne sont pas les lieux les plus visités à Okinawa, délaissés pour ses plages et les vestiges de son royaume. Cependant, l’un d’entre eux vaut particulièrement le détour pour son côté dépaysant : le Naminoue-gû, où « le sanctuaire au-dessus des vagues ».

Ce sanctuaire, se situant à Naha est placé au sommet d’une haute falaise, surplombant l’océan, et à deux pas de 

celui-ci, se trouve une magnifique plage de sable fin.

A l’origine, ce sanctuaire était un lieu sacré des croyances des Ryûkyû, consacré à Nirai Kanai, le paradis d’où les dieux d’Okinawa et le bonheur qu’ils ont apportés avec eux sont originaires.

Les pêcheurs dans les bateaux qui quittaient le port de Naha avaient pour habitude de regarder le sanctuaire sur la falaise et de prier pour leur retour saints et saufs sur l’île. 

Le sanctuaire était également vénéré au quotidien pour garantir une pêche et des récoltes généreuses. Chaque année pour le jour de l’an, le roi des Ryûkyû en personne se rendait au sanctuaire pour prier pour sa nation.

Plus tard, en 1890, le lieu sacré fut rattaché aux sanctuaires Shintô classique de l’archipel japonais.

De nos jours, les habitants d’Okinawa se rendent toujours au Naminoue-gû pour célébrer la nouvelle année.

Que l’on s’y rende pour la nouvelle année ou n’importe quel jour de l’année, ce magnifique temple surplombant la mer est un lieu mystique et unique à ne pas manquer.

 

 

 

 

Adresse : Wakasa 1-25-11 Naha city Okinawa Japan

 

Accès :

En monorail : descendre à la station Asahibashi-eki, puis à 10 minutes de marche

En bus : descendre à l’arrêt Nishinjo des lignes 2, 5, 15 et 45

Site web : http://naminouegu.jp/english.html

Nouvel hébergement : 

 

Le Iraph Sui , un hôtel de luxe de l’enseigne « The Luxury Collection » appartenant au groupe Marriott, ouvrira ses portes au mois de décembre sur l’île de Irabu, dans l’archipel de Miyako à Okinawa.

Situé à 300 km au sud-ouest de l’île principale de Okinawa, cet hôtel est entouré d’une forêt à la nature immaculée, de coraux colorés et de la riche histoire et culture de l’île. En plus des 58 chambres équipées de balcon ou de jardin, cet hôtel propose également des infrastructures de grand standing international comprenant un espace spa, piscine et un restaurant gastronomique proposant des plats à base d’ingrédients locaux comme le bœuf wagyû, le porc, du poisson frais et des délicieux légumes.

Certaines chambres sont équipées d’une piscine privée sur leur terrasse, pour plus d’intimité et de relaxation, entre le ciel et l’océan. 

 

Accès : L’aéroport de Miyako est accessible depuis tous les plus grands aéroports de l’île principale :

3h depuis l’aéroport Haneda 

2h30 depuis l’aéroport du Kansai
50 minutes depuis l’aéroport de Naha

A 20 minutes de l’aéroport de Miyako en voiture

 

Page web :  https://www.suihotels.com/iraphsui-miyako_okinawa/

 

 

Shinshun no Utage ou la célébration de la nouvelle année :

 

 

Lorsque Okinawa était encore le royaume de Ryûkyû, une cérémonie était organisée le premier jour de l’an au château de Shûri, le Chôhaiokishiki. Les habitants du royaume s’alignent dans la cour du château pour observer cette grande cérémonie solennelle aux inspirations chinoises.

Pour débuter l’année en fanfare, revêtez les vêtements traditionnels des Ryûkyû et amusez-vous !  

 

Pour pouvoir voir certaines parties de la cérémonie, il faut acheter un billet d’entrée au château.

 

Programme de l’événement :

crédits : Shurijo Castle Park

Les deux premiers jours (zones payantes) :

 

8H30 – 8H50 :  Performance des musiciens traditionnels dans la tribune

10h -11H50 :  Cérémonie du Chôwaiokishiki. Les membres du royaume s’alignent et fêtent l’arrivée du printemps. Les différents membres du royaume jurent fidélité au roi et prient pour la prospérité du royaume. Enfin, le roi et les membres du royaume se partagent une coupe d’awamori, un alcool produit à Okinawa.

 

Le troisième jour (zones payantes) :

Le roi et la princesse sortent de leur estrade et défilent dans la cour, pendant que les musiciens jouent.

Deux démonstrations, à 10h et à 11h. Durée : 20 min

 

Exemple de démonstration de danse traditionnelle des Ryûkyû

Le troisième jour également (Dans la zone du château de Shichanu-una, accès libre et gratuit)

Les danseuses font une démonstration de danse traditionnelle des Ryûkyû, vêtues des tenues traditionnelles colorées et festives.

Représentation assurée 5 fois par jour à 12h30, 13h30, 14h30, 15h30, 16h30. Durée : 30 minutes

 

 

 

 

Churaumi : 

Enfin, pour ceux qui rêvent de découvrir la faune et la flore d’Okinawa mais qui préfèrent rester au sec et au chaud, l’aquarium Chûraumi, parmi les plus grands au monde, reste ouvert toute l’année.

Vous pourrez y voir toutes sortes de poissons et de mammifères marins, de spectacles mais aussi le fruit de nombreuses recherches sur la vie marine.

 

Horaires d’ouvertures d’hiver : 8h30 – 18h30 (dernière admission 17h30)

Prix du billet :

1850 ¥ / adulte

1230 ¥/ enfant de plus de 15 ans

610  ¥/ enfant entre 6 et 15 ans

Gratuit pour les moins de 6 ans