Image Alt

Le sanctuaire Nakayama

Construit au 8e siècle, détruit par un incendie pendant l’époque Sengoku puis reconstruit, ce charmant complexe de sanctuaires en plein cœur de la nature est désigné en 1913 comme patrimoine culturel important. Avec sa porte torii de granit et les toits de ses bâtiments recouverts d’écorce de cyprès, il a souvent été source d’inspiration pour de nombreux autres temples et sanctuaires.

Cet ensemble à l’atmosphère calme et tranquille n’arrêtera pas de vous surprendre tout au long de votre visite. Au détour du chemin se trouve le Saru jinja,  nom que l’on pourrait traduire par « le sanctuaire du singe ». Le primate énoncé est dit se trouver dans les pages du Konjaku monogatari shū (« Recueil d’histoires appartenant au passé », écrit autour du 11e siècle) au chapitre 26. Le sanctuaire, quant à lui, est dédié au kami bienveillant Saruta-hiko, divinité très puissante dirigeant des kamis terrestres.

Accès
  • Depuis la gare JR Tsuyama, prendre le bus en direction de Nishitanabe Hōmen et descendre à « Nakayama jinja mae » (20 minutes environ).
Adresse
  • 695 Ichinomiya, 708-0815 Tsuyama-shi, Okayama

 

WA-SAKURA