Image Alt

Meiji Gombō

Le gobō, ou racine de bardane, est un élément traditionnel de la cuisine japonaise. Dans le dialecte local de la ville de Yoshii, on l’appelle gombō. C’est dans le quartier de Meiji, là où la terre est argileuse et le climat tempéré que cette plante est cultivée depuis de très nombreuses années. À cet endroit, la terre rouge est riche en nutriments et est si lourde qu’elle devient compacte lorsqu’on la prend dans sa main.

C’est pourquoi, le gobō qui y est cultivé est d’une grande qualité. Plus la bardane pousse, plus elle gagne parfum et plus sa chair devient tendre. La variété produite à Meiji demande deux à trois mois de plus de maturation que la variété ordinaire et demande un véritable savoir-faire : en effet, il n’est pas possible d’utiliser de grosses machines lors de la récolte sous peine de casser les racines. Enfin, une racine ne peut se développer deux fois dans le même endroit ; il faut donc effectuer des rotations qui durent de quatre à cinq ans. Toutes ces difficultés en font un produit d’excellente qualité mais difficile à produire : alors que la demande explose, la production est en baisse.

La récolte s’effectue entre septembre et mars, mais c’est de novembre à janvier que le meiji gombō est le plus délicieux. Vous retrouverez cette plante aux nombreux bienfaits sous des formes aussi diverses que variées : yokan (un type de pâtisserie japonaise), karintō (une sorte de snack japonais), thé…Pourquoi ne pas profiter de votre séjour à Ibara pour y goûter ?

Pour en savoir plus…
WA-SAKURA