Image Alt

Le Shoshazan Engyō-ji

Vous avez sans doute déjà entendu parler du Château de Himeji, tout blanc et si majestueux, mais connaissez-vous le temple Engyo-ji sur le Mont Shosha ?

Si son nom ne vous dit peut-être rien, vous l’aurez quand même aperçu dans Le Dernier Samouraï car ce lieu a servi de décor pour ce film avec Tom Cruise.

Situé sur le Mont Shosha, le temple Engyo-ji est un temple de l’école du bouddhisme Tendai.

Fondé il y a plus de 1000 ans, le temple Engyo-ji est un des temples les plus remarquables de l’ouest du Japon. Il fut le plus important centre de formation des moines de cette région du Kansai et de nombreux pèlerins viennent en pèlerinage car il est le 27ème des 33 temples du pèlerinage Saigoku Kannon.

Le temple est constitué de plusieurs édifices, le plus majestueux étant le Maniden niché sur le flanc de la montagne. Le Jogyodo, édifice où les moines récitent leur mantra, est inscrit au registre des biens culturels important du Japon.

Il règne ici une atmosphère solennelle, idéale pour s’essayer aux traditions ancestrales telles que la médiation zazen ou la calligraphie de sutras. (coût 1000 yens soit environ 8 € pour 1 heure)

Une expérience unique aussi est de goûter le shojin ryori, la cuisine des moines. Entièrement végétarienne, cette cuisine est essentiellement composée de légumes, tofu et de produits locaux.

Il est aussi possible d’y passer la nuit ou vivre comme un moine le temps d’une journée.

Le temple étant situé sur le mont Shosha, il vous faudra prendre un téléphérique pour y accéder. En seulement 4 minutes de téléphérique et quelques minutes à pied, vous atteindrez cet endroit hors du temps. La vingtaine d’édifices du lieu est parsemée dans la forêt, offrant un voyage coupé du monde, dans le silence, loin de l’agitation de la ville. C’est pour son cadre grandiose que l’endroit fut et est toujours utilisé comme décor dans de nombreux films et séries.

Plus d’informations ici :

http://www.shosha.or.jp/_en/

WA-SAKURA