Image Alt

La cascade de Kanba et ses singes sauvages

D’une hauteur de 110 mètres et d’une largeur de 20 mètres, la cascade de Kanba vaut le détour si vous passez dans la préfecture d’Okayama.

Impressionnante à toutes les saisons, sa beauté est sans pareil en automne entourée des feuillages dorés et en hiver avec ses alentours enneigés.  

Située dans la ville de Maniwa, au nord de la préfecture d’Okayama, la cascade se trouve dans un parc désigné parc naturel. Très facile d’accès, vous atteindrez les chutes en tout juste 5 minutes de marche.

La grosse roche située au milieu de la chute est surnomée « Koiiwa » soit littéralement « carpe roche » car elle ressemble à une carpe qui remonterait une rivière.

Le parc est aussi l’abri de près de 200 singes sauvages.

En hiver, vous pourrez les apercevoir se regrouper pour se réchauffer.

Beaucoup trop mignon !

Comme ce sont des singes sauvages, il n’est pas garantie de pouvoir les voir à chaque visite et les nourrir est interdit. La probabilité de les rencontrer est, selon les statistiques, plus importante en hiver qu’au printemps.

Le parc est ouvert de 8h30 à 17h15.

L’entrée du parc est payante. 300 yens (environ 2€) pour les adultes et 150 yens (environ 1€) pour les enfants.

Le parc est accessible en 15 minutes en taxi depuis la gare JR de Chūgoku-Katsuyama.

 

Les chutes de Kanba figurent sur la liste des « 100 paysages du Japon » et celle des « 100 chutes d’eau de l’Archipel »

WA-SAKURA