Image Alt

Le Daishō-in

Situé au pied du mont Misen, ce temple bouddhiste de la branche Shingon est un véritable lieu de pèlerinage. Construit en 806 par le moine Kūkai, le complexe plutôt vaste compose avec plusieurs espaces ayant tous leurs particularités.

Plus de cinq cent statues vous accompagneront lors de votre visite, notamment de nombreuses statuettes de rakan, les plus grands disciples de Bouddha. D’autres statues, plus ou moins imposantes, dissimulées ou non, sont à découvrir dans les coins et recoins du complexe.  

De part et d’autres des escaliers en pierre qui mènent au temple se trouvent une rangée de moulins à prières, sous forme de cylindres métalliques et sur lesquels les six cents volumes du Dai Hannyako, une prière bouddhique, sont gravés. Les tourner reviendrait à les avoir lu ! Sur le même principe, une autre rangée de roues à sutra vous permettra, en les faisant tourner, de lire un volume du sutra du cœur.

La grotte Henjōkutsu est propice au recueillement grâce à l’atmosphère mystique des lanternes qui éclairent le lieu. Il est dit que du sable des quatre-vingt-huit temples du pèlerinage de Shikoku y est conservé : s’y rendre serait l’équivalent d’avoir effectué ce pèlerinage. Dans l’un des autres bâtiments brûle depuis 1200 ans une flamme en continu (kiezu no hi). Elle aurait servi à allumer la torche du mémorial de la paix à Hiroshima. N’hésitez pas à boire l’eau chauffée par ce foyer dans un chaudron en fonte puisqu’elle aurait le pouvoir de guérir de tous les maux.

Accès
  • Le temple se trouve à quelques minutes à pied du sanctuaire d’Itsukushima, au pied du mont Misen.
Adresse
  • Takimachi-210 Miyajimachō, 739-0592 Hatsukaichi-shi, Hiroshima
Horaires
  • Ouvert tous les jours, de 8 h à 17 h.
Site internet
Article lié
WA-SAKURA