KOBE

KOBE

 

 

 

Tous les gourmets ont déjà entendu parlé du bœuf de Kobe, mais peu connaissent la ville qui se cache derrière ce met si délicat. 

Kobe est avant tout une ville portuaire, qui fut pendant longtemps la porte d’entrée et de sortie du Japon vers l’occident. Organisée le long de la mer de Seto, Kobe ressemble à un patchwork de culture, marquée par son développement et son histoire. Ainsi, on retrouve à Kobe un quartier à l’architecture occidentale du 18ème siècle, habité par les premiers étrangers qui vinrent au Japon, ainsi qu’un quartier chinois haut en couleur. Au-delà de son côté cosmopolite, Kobe cache également un Japon traditionnel, avec la plus vieille source chaude connue du Japon, qui alimente le quartier d’Arima, aux petites ruelles pittoresques.  Industrialisée d’une part, mais coincée entre les deux forces de la nature qui sont la mer et la montagne, Kobe est un atypique mélange qui ne révèle ses secrets qu’a ceux qui prennent le temps de la découvrir. Plus qu’un monument ou un site touristique à voir, c’est avant tout une atmosphère à ressentir, en vagabondant d’un quartier à l’autre.