Château noir d’Okayama

Avec vue sur le jardin Kōrakuen, le château d’Okayama est aussi appelé le château corbeau pour son extérieur noir, contrastant avec la couleur blanche classique des châteaux au Japon. Érigé en 1597 après huit ans de construction, le bâtiment historique organise au printemps, à l’été et à l’automne son évènement « les lumières du château corbeau », mettant en scène le charme unique des différentes saisons.

En partie détruit par un raid aérien pendant la guerre puis reconstruit en 1966, il abrite aujourd’hui un petit musée sur l’époque féodale au Japon. Au premier étage du donjon, les visiteurs sont invités à se vêtir en seigneur ou en dame de cour japonaise. Ils pourront se prendre en photo dans le costume d’un seigneur de guerre assis sur son palanquin de daimyō, un moyen de transport traditionnel japonais. Les visiteurs peuvent aussi au rez-de-chaussée participer à des ateliers de poterie Bizen, artisanat incontournable au Japon, et goûter à la spécialité du château d’Okayama, le « Parfait du Château ».  Selon les jours et les disponibilités, il est possible de visiter le château avec un guide en anglais gratuitement.

Accès
  • À 20 min en tram depuis la gare d’Okayama, ligne Higashiyama jusqu’à l’arrêt Shiroshita. 
Adresse
  • 2 Chome-3-1 Marunouchi, Kita-ku, 700-0823 Okayama-shi, Okayama.
Horaires
  • Ouvert de 9 h à 17 h 30
  • En raison de travaux, le château est actuellement fermé ; une réouverture est attendue pour novembre 2022.
Tarif
  • 320 yens (environ 2,50 €)
  • 130 yens pour les 6 – 15 ans (environ 1 €) 
Site internet