Les îles Oki

Situé dans la mer du Japon, au large des côtes de Shimane, cet archipel d’îles faite de roches volcaniques est constitué de quatre grandes îles principales habitées : les îles de Dōgo, Nishinoshima, Nakanoshima et Chiburijima et de cent quatre-vingts îles plus petites inhabitées. Naguère terre d’exil pour la noblesse et les dirigeants en disgrâce à cause de son éloignement géographique, les îles font désormais partie du parc national de Daisen-Oki mais aussi depuis 2013 du réseau des géoparcs mondiaux de l’UNESCO.

Bien que situé au large de l’île principale, les îles n’en sont pas moins accessibles puisqu’elles disposent d’un aéroport sur l’île de Dōgo et de plusieurs ports qui accueillent les ferrys et autres hydroglisseurs, une fois le matin et une fois le soir. Il est intéressant de constater également que l’île n’accueille que très peu de touristes, moins de mille par an : vous serez immergé dans un Japon authentique et rural, loin des zones de tourisme de masse.

Terres sauvages et paysages grandioses pourraient résumer ce que vous trouverez sur ces îles, d’autant plus que l’isolation de l’archipel a permis le développement d’une culture riche et originale, que vous ne pourrez voir qu’à cet endroit, à la manière des luttes de taureaux qui en font la réputation, destinées à une époque à divertir les nobles exilés. Une forme unique de sumō a vu également le jour sur ces terres, sous forme de combats cérémoniels à l’attention des dieux.

Il est possible de se loger sur l’archipel d’Oki. Plusieurs villages de pêcheurs parsèment le territoire et des endroits sont réservés aux adeptes du camping qui auraient ramené leurs tentes. La visite de la région se fait en voiture, à vélo ou à pied, via de nombreux circuits de randonnés. Vous aurez ainsi l’occasion de voir d’indescriptibles panoramas côtiers aux falaises monumentales et de vastes forêts aux arbres millénaires. Les magnifiques falaises ocres de Chiburijima, résultats de la lave en fusion qui s’est oxydée sur la roche sont sans aucun doute un spectacle à ne pas manquer lors de votre séjour ! 

Outre les longues promenades synonymes d’évasion dans des paysages exceptionnels où évoluent des chevaux en semi-liberté, la mer du Japon qui entoure les îles est un endroit propice aux sports nautiques avec ses eaux limpides aux chatoiements turquoises. La plongée sous-marine ou libre, la natation et le kayak, encadrés par des professionnels, sont des activités très prisées.

Accès
  • Accessible depuis les ports de Shichirui et de Sakaiminato (environ 2 h 30 en ferry, 1 h 10 en hydroglisseur).
  • Lignes aériennes directes entre l’aéroport d’Oki et l’aéroport d’Izumo (environ 30 minutes), 1 heure environ depuis l’aéroport d’Ōsaka.
Site internet