Kinosaki Onsen

Située sur la côte de la mer du Japon, à deux heures et demi en train de Kyoto, Kinosaki Onsen est une ancienne station thermale qui existe depuis plus de 1300 ans au Japon. Rattachée à la ville de Toyooka, la célèbre station fait partie de la préfecture du Hyogo.

D’après le Lonely Planet, Kinosaki Onsen, qui abritent sept bains publics, serait l’un des meilleurs endroits du Japon pour découvrir l’expérience de la culture traditionnelle du onsen. Rien que ça !

L’histoire de Kinosaki remonte à environ 1300 ans.   Le moine bouddhiste Dochi Shonin qui voyageait à travers le pays à la recherche de moyens de soigner les malades séjourna en 717 dans la région. Après avoir reçu l’oracle d’un dieu et passé 1000 jours à prier, il aurait assisté au jaillissement d’une source onsen aux propriétés thérapeutiques. Cette source correspond aujourd’hui à Mandara yu, l’un des sept onsen de Kinosaki.

Découvrons ses sept onsen (bains publics) et leurs caractéristiques :

  • Sato no yu ; le plus grand onsen de la ville sur 3 niveaux
  • Yanagi yu ; le plus petit et le plus profond des sept onsen de la station
  • Ko no yu ; une autre légende raconte qu’une cigogne y a été trouvée en train de guérir ses blessures dans l’eau des onsens.
  • Ichi no yu ; ou le « bain numéro un » d’après un célèbre médecin de l’époque, onsen sculpté dans des roches naturelles
  • Jizo yu ; onsen au style rétro offrant un espace pour les enfants ainsi qu’un bain réservé aux familles
  • Mandara yu ; endroit où la première source d’eau chaude aurait jailli
  • Gosho no yu ; bain en extérieur entouré de la nature avec vue sur une cascade

Si vous séjournez dans un des ryokans (hébergement traditionnel) de la station, vous recevrez un pass onsen vous permettant d’accéder gratuitement et en illimité à ses sept bains. Il existe aussi un pass journalier qui donne accès aux bains pour les personnes ne séjournant pas dans un ryokan. (le coût du pass à la journée est de 1300 yens, soit environ 10€, alors que l’entrée pour un onsen commence à 700 yens soit environ 6€)

Il est tout de même recommandé de passer une nuit dans un ryokan pour vivre jusqu’au bout cette expérience de la culture du onsen. Après avoir passé la journée à vous balader dans la ville pittoresque, flânant en yukata de onsen en onsen, vous apprécierez un bon repas traditionnel.

Les spécialités de la région sont nombreuses et méritent leur renommée. En hiver, vous pourrez savourer le crabe Matsuba appelé aussi le « crabe des neiges » et tout au long de l’année vous pourrez déguster le bœuf de Tajima. C’est parmi cette race de bœuf que seront sélectionnés les bœufs de Kobe.

Envie d’aller visiter Kinosaki Onsen ? Nous aussi !

Pour plus d’informations :

https://visitkinosaki.com/fr/