Le sanctuaire de Soja

Le sanctuaire de Soja aurait été construit durant la seconde moitié de la période Heian (794 – 1185), dans l’ancienne province de Bichû devenue aujourd’hui la préfecture d’Okayama. En japonais, les kanjis de ce temple (総社 : “Soja”) signifient littéralement « tous les sanctuaires ». Dans ces lieux sont ainsi vénérés 324 dieux de la région de Bichû, un nombre incroyable qui explique l’importance de ce sanctuaire dans la région. Plus tard, ce lieu a donnera même son nom à la ville de Soja.

Le vaste jardin du sanctuaire allie style ancien et moderne. Il vous amène au long et superbe couloir dont l’ombre se reflète à la surface de l’eau. L’ambiance de ce sanctuaire vous laissera sans voix.

Enfin, vous trouverez de nombreuses tablettes de vœux dédiées aux différents dieux présents ici. Parmi ces tablettes se trouvent des vœux rédigés par des écrivains célèbres tels que Maruyama Ôkyo et Ôhara Donshu.

Accès
  • À environ 5 minutes à pieds depuis la gare de Higashi-Soja
Horaires
  • Accès libre à toute heure
Tarifs
  • Entrée gratuite
Site Internet

       www.soja-soja.jp