Infiorata Kobe (week-end de fin avril, week-end de début mai)

Infiorata Kobe est un événement se déroulant généralement au début du mois de mai. Bien qu’on y retrouve les caractéristiques des arts japonais, les origines de cet événement remontent à l’Italie du 13ème siècle. 
À cette époque, les Italiens avaient pour tradition de répandre des fleurs sur le chemin où se déroulait la procession eucharistique qu’on appelle le Corpus Domini. Ces fleurs furent petit à petit utilisées comme outils pour créer des tableaux fleuris décoratifs. Après-guerre, cette tradition devint un moyen d’expression artistique qui attira de nombreux artistes.
 Dans les années 1990, de grands noms de la mode comme Versace ou Fendi se sont également joint à cet événement qu’on appelle de nos jours infiorata. De nombreuses villes continuent de faire vivre la tradition, comme Lourdes, Philadelphie, New-York ou encore Toronto. Le Japon n’est pas en reste, car la ville de Kobe organise également chaque année son infiorata. Cet événement annuel qui débuta en 1997, est né de la volonté des habitants de Kobe de rendre sa beauté et ses couleurs à la ville, très marquée par le grand tremblement de terre de Kobe de 1995. Dans un premier temps, les tapis de fleurs étaient seulement déposés dans le quartier Est de Sannomiya,  mais l’événement pris rapidement de l’ampleur et de nombreux quartiers de la ville de Kobe commencèrent à être décorés. Toujours très créatif et surprenant d’originalité, cet événement est immanquable au Japon. Aussi beau que symbolique, c’est une lueur d’espoir et d’optimisme pour une ville qui dut renaître de ses cendres.

 

 

 

 

 

 

Date : les week-ends de fin avril / les week-ends de début mai. Chaque week-end décore un nouveau quartier. 

Lieu : quartier de Motomatchi, quartier de Kitanozaka, Quartier de Kitagodo