Sanctuaire Itsukushima

De tout temps, les Hommes ont perçu la puissance spirituelle de Miyajima et ont voué un culte à l’île dans son intégralité. Ils considéraient que des divinités habiteraient l’île. La légende raconte que ces divinités ont choisi spécifiquement cette île pour s’y installer, car elle possède une baie fermée sur la mer intérieure, idéale pour y bâtir un sanctuaire.  Le premier sanctuaire de l’île aurait été construit en 593.  Ce n’est pas le même sanctuaire que celui qui est visible aujourd’hui, mais c’est ce même lieu qui est sacré depuis près de 1500 ans. Le sanctuaire rouge qui fait la réputation de Miyajima a été construit en 1168 par Taira no Kiyomori, un homme d’état et noble de cour, qui percevait toute la spiritualité et l’importance de ce lieu.

Le principal symbole de ce sanctuaire est sa porte rouge, son torii, de 60 tonnes et 16 mètres de haut. A l’origine, les bateaux n’avaient pas le droit d’accoster sans être passé sous le torii, car il marque l’entrée en terre sainte, tel une porte.  Le torii est tantôt dans l’eau, tantôt hors de l’eau en fonction de la marée, tout comme le sanctuaire qui est construit sur pilotis. Le torii est fait principalement de bois de camphrier et de cyprès et il n’est pas enterré dans le sable : il tient uniquement grâce à son poids. Même si le bois choisi est extrêmement résistant à l’eau et n’attire pas les insectes, le torii n’est pas infaillible. C’est le 8ème torii de l’île et des travaux de restauration ont commencé en 2019. Ce site est l’attraction principale de l’île et il est inscrit au Patrimoine Culturel Mondial. 

Accès

à 10 minutes à pied du port de Miyajima.

Pour se rendre à Miyajima, prenez la ligne JR Sanyo jusqu’à Miyajimaguchi, puis prenez le ferry. (Ferry gratuit pour les détenteur du JR Pass)

Horaires Ouvert toute l’année. De 6h30 à 18h de mars à mi-octobre, ferme à 17h ou 17h30 en hiver. 
Tarif 300¥